logo

PROGRAMME COMPÉTITION ET JUGEMENT DES EXERCICES

LES JUGES


Tous les juges doivent :
• être titulaires de la licence UFOLEP dûment homologuée de la saison en cours et la présenter.
• justifier du diplôme correspondant au niveau de compétition à juger.
• être présents sur les lieux du concours 1 heure avant le début de la compétition.
• être en possession du règlement technique UFOLEP à jour.
• participer à la réunion des juges avant le début de la compétition.
• Porter une tenue civile correcte avec haut blanc uni (polo ou chemise ) pour les masculins) et bas noir ou bleu marine. Débardeur fines bretelles interdits. Tenue sportive non autorisée. Toutefois, si les conditions vestimentaires ne sont pas conformes des polos fournis
par notre partenaire peuvent être mis à la disposition des juges (dans la mesure du possible).

Rôle du juge :
• Il établit la valeur des exercices présentés et indique par écrit la totalité du contenu et toutes les exigences de l’exercice.
• Il observe attentivement les exercices et juge de manière objective et libre de tout préjugé.
• Il remplit les feuilles de notes lisiblement en faisant apparaître la note de départ et les déductions effectuées.
• Il vérifie la conformité de l’agrès sur lequel il officie.

Les juges sont autorisés à interdire un élément/saut si celui-ci est reconnu comme dangereux. Ils peuvent refuser le passage du gym sauf présentation d’un autre élément/saut. Si le gymnase ne respecte pas la consigne, l’élément/saut ne sera pas pris en compte

LE JUGEMENT EST TOUJOURS EN FAVEUR DES GYMNASTES
Le responsable des juges :
Il met en place les jurys, anime la réunion de juges et sert de référence en cas de litige ou autres questions de jugement. Il est également chargé de vérifier la norme des engins et veille au bon déroulement du jugement de la compétition.

La composition du jury

Il est possible pour le responsable des juges de la compétition de désigner à chaque agrès (lorsque le corps de juge est supérieur à 3) un jury d’exécution et un jury pour la note de départ.
Rappel : Un seul juge à un agrès : la compétition ne peut avoir lieu.
Pour toute composition du jury de 2 ou 3 juges, on fait la moyenne des déductions, arrondie au dixième inférieur.
A partir de 4 juges, on enlève la note la plus basse et la note la plus haute et on fait la moyenne des déductions, arrondie au dixième inférieur.
Écart maximum toléré entre les notes des juges : 0,30.


DROITS ET DEVOIRS DES GYMNASTES


Elles doivent :
• être titulaire de la licence compétitive de l’année en cours homologuée au plus tard 8 jours avant la phase départementale.
• connaître les règlements et s’y conformer.
• avoir une tenue qui répond aux principes sportifs de l’activité (non transparente). Pour les filles le justaucorps est obligatoire. Les justaucorps à bretelles sont interdits (sans manche autorisé), l’échancrure ne doit pas dépasser l’aine.
• avoir les cheveux attachés correctement, ne pas porter de bijoux.
Il peut :
• porter des bandages fixés convenablement.
• porter des chaussons et/ou des socquettes à sa convenance.

La tenue de l’équipe doit être uniforme, avec ou sans écusson.

DROITS ET DEVOIRS DES ENTRAÎNEURS


Ils doivent :
• être titulaires de la licence de l’année en cours.
• connaître les règlements et s’y conformer.
• Porter une tenue sportive correcte
Shorts et débardeurs fines bretelles interdits. Pantacourt autorisé
Possibilité de deux entraîneurs pendant l’échauffement, mais un seul pendant le passage aux agrès.
Il ne sera toléré qu’un seul entraîneur sur le plateau pour accompagner un(e) gymnaste individuel(le)
Sauf accord du chef de plateau, aucun changement d’entraîneur n’est autorisé durant la compétition.

Les entraîneurs ne sont pas autorisés à :
• faire des signes ou des appels, etc. aux gymnastes pendant l’exercice.
• rester près des agrès : poutre, sol, cheval d’arçons
• masquer la visibilité des juges en restant près des agrès ou en enlevant le tremplin.
• demander des renseignements sur le jugement pendant le passage de l’équipe.
Toute réclamation doit être faite par écrit avant la fin de la compétition et accompagnée d’un chèque dont le montant est fixé par les règlements administratifs, sportifs et financiers de l’UFOLEP.
Une seule personne de l’équipe (entraîneur ou gymnaste) est autorisée à filmer, assise sur le banc de l’équipe.
En cas de non respect (après un 1er avertissement) : pénalité de 1 point sur le total équipe concernée.

GÉNÉRALITÉS CONCERNANT LES EXERCICES


• Avant le début du concours chaque équipe dispose à tous les agrès d’un temps d’échauffement minimum de 30”par gymnaste.
• Si le matériel le nécessite (barres parallèles ou barre fixe) autoriser 2 minutes supplémentaires pour préparer l’agrès. Il est également autorisé à un entraîneur de préparer cet agrès (sous réserve que l’équipe présente ait terminé) à la fin de son agrès précédent
• Si à la fin de l’échauffement, un gymnaste se trouve encore sur l’engin, il a le droit de terminer l’élément commencé.
• Après le temps d’échauffement ou pendant un arrêt du concours, il peut préparer l’agrès mais il n’est pas autorisé à s’exercer.
• Le gymnaste doit se présenter au début et à la fin de chaque exercice.
Il doit prêter attention au signal du juge arbitre et commencer son exercice (à tous les agrès) dans les 30 secondes qui suivent.

Le Jugement des exercices

DÉCOMPOSITION DE LA NOTE AUX DIFFÉRENTS AGRÈS



Niveau 8 Niveau 7 Niveau 6
Difficultés 0,9 1,2 1,6
Exécution   6,0 6,0 6,0
Exigences spécifiques 4,0 4,0 4,0
+ 0,5
TOTAL 10,9 11,2 12,1
Niveau des
éléments de 
difficultés
possible
0,1 à
0,2
0,1 à
0,2
0,1 à
0,3
TOTAL MAX
ÉQUIPES
174,4 179,2 193,6



Niveau 5
Niveau 4
Niveau 3
Difficultés 2,0 2,1 2,4
Exécution   6,0 6,0 6,0
Exigences spécifiques 4,0
+ 0,5
5,0
+ 0,5
5,0
+ 0,5
TOTAL 12,5 13,6 13,9
Niveau des
éléments de 
difficultés
possible
0,2 à
0,4
0,3 à
0,5
0,3 à
0,6
TOTAL MAX
ÉQUIPES
200,0 163,2 166,8



Niveau 2
Niveau 1
Niveau 6
Difficultés 2,8 3,5 1,6
Exécution   6,0 6,0 6,0
Exigences spécifiques 5
+ 0.5
5,0
+ 0,5
4,0
+ 0,5
TOTAL 14,3 15,0 12,1
Niveau des
éléments de 
difficultés
possible
0,3 à
0,7
0,3 à
0,7
0,1 à
0,3
TOTAL MAX
ÉQUIPES
171,6 180,0 193,6

DIFFICULTÉ

Tous les éléments reconnus sont additionnés.
Les éléments ne pourront être comptabilisés qu’une seule fois.
Les éléments sont considérés comme étant différents s’ils apparaissent dans des cases différentes dans les grilles d’éléments.
Un élément, et un seul, du dixième supérieur au niveau des éléments possibles peut être déclassé comme  élément de dixième inférieur. Il prend ainsi la valeur maximale autorisée par le niveau concerné.
Chez les féminines, cet élément ne pourra être que gymnique (sauts ou pirouettes). Cet élément peut  alors être utilisé pour valider une exigence spécifique si le texte le permet.
Il est conseillé d’en informer les juges lors de l’échauffement.


EXÉCUTION

La note de base en exécution sera définie en fonction du nombre d’éléments différents présents dans  l’enchaînement. Elle est le maximum autorisé en déductions.

Nb d'éléments  différents
reconnus (du niveau)
0 1 2 3 4 5 6
Note départ
d'exécution
0,0 1,0 2,0 3,0 4,0 5,0 6,0

EXIGENCES SPÉCIFIQUES

Elles valent 1,0 chacune.
Les exigences spécifiques seront validées uniquement avec des éléments de difficulté du niveau demandé.
Seuls les éléments codifiés peuvent remplir ces exigences spécifiques.
Un élément, même répété, ne peut remplir qu’une seule exigence.
Il est donc autorisé de répéter un élément dans une même exigence, mais cet élément ne comptera  qu’une fois pour la difficulté et l’exécution.
Lorsque des «sens» sont mentionnés, il en existe deux :
# avant-latéral
# arrière
Lorsqu’une série ou liaison est demandée avec un nombre précis d’élément, il n’est pas autorisé d’ajouter d’autres éléments à celle-ci (ex : 2 éléments avec envol => ES validée si rondade + flip / ES non validée si rondade + flip + salto).
Pour les filles (à partir de N6) et les garçons, une des exigences proposées (voir pages des NIVEAUX)  recevra un bonus de 0,5 pt lors de sa réalisation SANS CHUTE.
Une seule tentative sera autorisée pour l’obtention d’un bonus.
En cas de réalisation avec chute (mais avec reconnaissance de l’élément) l’exigence d’origine sera bien sur retenue à sa valeur d’origine (1 pt) si les conditions sont respectées.

Les BONUS exigences sont :

- indiqués explicitement sur les pages de NIVEAUX des féminines
- obtenus par un élément de valeur 0,1 supérieure à l’exigence demandée et spécifiée dans les pages NIVEAUX des masculins